Rencontre pour la validation du programme de l’instruction islamique au niveau de l’enseignement secondaire

reunionislLes travaux d’une rencontre entre des représentants des ministères de l’éduction nationale et des affaires islamiques et de l’enseignement originel, portant sur l’adoption d’un programme scolaire d’instruction islamique pour l’enseignement secondaire, ont débuté jeudi à Nouakchott.

Les participants à cette rencontre ont suivi la présentation du rapport de la commission chargée de l’élaboration du programme d’instruction islamique pour toutes les séries de la 7ème année de l’enseignement secondaire.

Dans un mot prononcé à cette occasion, le secrétaire général du ministère de l’éducation nationale, M. Imam Cheikh Ould Ely a insisté sur l’intérêt qu’accorde le Président de la République à l’Islam et à son enseignement, soulignant que cet intérêt s’est concrétisé par l’impression du saint coran, un salaire payé pour les imams, l’importance accordée aux oulémas et à enseignement originel.

Il a précisé que l’augmentation du coefficient et des horaires de la matière d’instruction islamique illustre l’importance accordée à cette discipline qui protège les élèves de l’extrémisme et des déviations tout comme elle développe chez eux la culture islamique .

Le secrétaire général a révélé que son département appliquera le programme élaboré par la commission mixte composée par les ministères.

Pour sa part, le secrétaire général du ministère des affaires islamiques et de l’enseignement originel, M. Mohamed Mahmoud Ould Sid Ebbat a passé en revue les réalisations accomplies par les pouvoirs publics dans le domaine islamique, notamment la création de l’université islamique d’Aïoun, de la radio du coran, de la chaîne El Mahdhara ou encore la création d’un conseil pour la fatwa et les recours gracieux.

source : ami.mr
©rimculture septembre 2015

 

Les commentaires sont fermés