Les trophées Francophones du cinéma 2015

trophéeLes trophées francophones du cinéma 2015, qui se sont déroulés du 23 novembre au 05 décembre au palais de la culture de Treichville, ont été sanctionnés par la victoire du réalisateur Abderrahmane Sissako de la Mauritanie avec son long métrage « Timbuktu » qui met en relief le bouleversement de la société par des terroristes. Cette mise en scène lui a valu le super prix de cette 3ème édition.

A cet effet, plusieurs titres ont été décernés notamment celui du meilleur court métrage remporté par l’Ivoirienne Siam Marley pour le film « Cinq boites de lait ». Le trophée francophone du scénario a été attribué à Luis Marquès pour son œuvre « L’œil du cyclone ». Quant aux prix des seconds rôles masculin et féminin, ils sont respectivement revenus à Khaled Benaissa dans la fiction » L’Oranais », ainsi qu’à l’actrice Suzanne Clément dans « Mommy » du réalisateur Canadien Xavier Dolan.

Le prix de la meilleure réalisation a été remporté par la Tunisienne Kaouther Ben Hania pour le long métrage « Le Challat de Tunis » et celui du long métrage documentaire est attribué à Julie Bertuccelli pour le film « La cours de babel ».

Les Meilleures interprétations masculine et féminine ont été arrachés par Abdoul Karim Konaté dans le film Ivoirien « Run » et Maïmouna N’Diaye dans la création « L’œil du cyclone » du Burkina Faso.

Aussi, un hommage spécial a-t-il été rendu à l’honneur de Henry Duparc, l’un des monuments du cinéma Ivoirien à travers une compilation de ses œuvres filmiques. Notamment, « Une couleur café, le sixième doigt, Rue princesse, Caramel…) qui ont arraché des tonnerres d’applaudissement et devant lesquels le public s’est extasié.

Véritable rendez-vous de la promotion et de l’illustration du talent des artistes et artisans issus de toute la Francophonie, les trophées Francophones du cinéma représentent une cérémonie dont l’objectif est de récompenser les professionnels du cinéma (producteurs, réalisateurs, interprètes, techniciens) dont le dénominateur commun est la langue Française.

Au-delà de la célébration du 7ème Art, c’est la culture dans toute son entièreté qui a été à l’honneur à travers la prestation du groupe Magic Système et de bien d’autres.

Thyness -Penouel D. /Akody.com

source

©rimculture decembre 2015

Les commentaires sont fermés