LES BIBLIOTHÈQUES DE CHINGUETTI

Le prestige de la ville était grand du XVII° au début du XX° siècle. La ville comptait plusieurs écoles et universités.
Les livres étaient achetés ou rapportés de l’Orient à l’occasion des pèlerinages à La Mecque. Certains manuscrits ont plus de sept cents ans. 
Ces ouvrages traitent de sujets aussi divers que le Coran et les sciences religieuses, la grammaire, la philosophie, la poésie, l’astronomie, les sciences, la médecine.
Certains de ces ouvrages présentent une valeur historique et artistique certaine : enluminures dorées, copies d’auteur, manuscrits sur peaux de gazelle. En outre, un grand nombre de documents historiques : lettres, jugements et actes notariés différemment conservés permettent de retracer l’histoire de la cité et du monde saharien environnant. 
Les livres rares sont de nos jours conservés dans des bibliothèques privées, par 14 familles. 
Les conditions de stockage sont précaires et malgré les programmes de l’UNESCO, ces manuscrits rares sont rongés par les parasites, la chaleur et les moisissures.

biblio-ching

Pour plus d’infos : http://nezumi.dumousseau.free.fr/adrar/chinguetti.htm

©rimculture novembre 2017

Les commentaires sont fermés