Le griot de l’émir par Beyrouk

9789973580528_707tumblr_lvwbulq2am1qauq9yo1_1280_590Par delà la grandiose beauté du Sahara, Le griot de l’émir nous fait sentir la force universelle des mots et de la musique. Nous revoici aux temps de ces bardes dont la puissance des mots était crainte. Les mots et la musique avaient un pouvoir capable de faire et défaire des princes. Verbe et mélodie sont totalement et intimement associés à la vie et à la culture orale millénaire du peuple saharien. C’est ce que nous rappelle Beyrouk
. Nous voici rapidement captivés tels des spectateurs entourant un griot et abreuvés de mots. La magie opère d’autant plus facilement que l’écrivain devient conteur et adopte un style résolument tourné vers l’oralité grâce à une très belle écriture où les mots deviennent paroles, s’agencent dans une délicieuse fluidité. leur beauté rythme l’histoire, des phrases  s’emboîtent dans un discours où les virgules permettent de reprendre souffle et la profusion d’articulateurs, en particulier la conjonction de coordination « et », de le poursuivre en le stimulant.

L’écrivain mauritanien nous fait partager en français traditions et coutumes de sa culture et offre ainsi, un apport précieux à la Francophonie. Et ceci est d’autant plus important que l’éditeur qu’il a choisi pour transmettre ce patrimoine est la maison d’édition Elysad dont le siège est à Tunis et qui fait un travail remarquable6.

© Alexandre Garcia – Centre International d’Antibes

– See more at: http://www.cia-france.com/francais-et-vous/sur_les_paves/165-le-griot-de-lemir.html#sthash.TmWQYN9A.99Q9GAHb.dpuf

Les commentaires sont fermés