La KORA, fabuleux instrument de musique africain.

Djembe-Art-Kora-2La Kora est un instrument de musique à cordes traditionnel africain, plutôt d’Afrique de l’Ouest : Sénégal, Mali, Mauritanie, Gambie, Guinée … C’est l’instrument par excellence des griots (« communicateurs » traditionnels).

Selon la légende, la première Kora était l’instrument personnel d’une femme-génie qui vivait dans les grottes de Kansala en Gambie. Impressionné et ému par la musique de l’instrument, un grand chef de guerre, Tiramakhan Traore, décida d’en déposséder la femme-génie. Aidé de ses compagnons de chasse, il récupéra l’instrument qui échut à Djelimaly, le griot du groupe. Djelimaly la transmit à son fils Kamba. Et ainsi elle passa de pères en fils.

La kora est constituée d’une grosse demi-calebasse de 40 à 60 cm de diamètre, évidée et percée d’un trou de 10 cm de diamètre et décorée plus ou moins richement. Elle est recouverte d’une peau de vache, de bœuf, de cerf ou de daim, parcheminée tendue mouillée, qui sert de table d’harmonie et dont dépend l’ampleur du son.

Le manche long d’environ 1 m 20 à 1 m 40 assure la liaison entre les principaux éléments vibrants de la kora (cordes et calebasse) et est fait traditionnellement d’une longue pièce de bois de vène appelée guénou ou guéni (palissandre du Sénégal).

Les cordes de la kora (à l’origine en fibres d’écorces de baobabs) reposent sur un grand chevalet en bois, maintenu sur la peau par la seule pression des cordes dont le nombre est généralement de 21.

Cependant, on rencontre parfois des koras équipées de 22 à 28 cordes, notamment en Casamance au Sénégal, et il existe même un modèle spécial de 32 cordes.

On en joue debout ou assis, l’instrument devant soi, le manche bien en face, à hauteur des yeux, et le son est ainsi magique ! Enfin, moi j’adore … mais c’est vrai que je commence à être vraiment … sénégalaise !

De grands artistes ont popularisé cet instrument, tels que Lamine Konté – un de mes préférés – mais aussi :

. Mansour Seck (un griot aveugle),

. Baaba Maal (a travaillé entre autres avec Peter Gabriel),

. Doudou N’Diaye Rose (avec Béjart notamment),

. et le virtuose hélas trop tôt décédé, Kaouding Cissoko, lequel a universalisé la Kora et dont je vais essayer de mettre un morceau sur cet article (cliquez ici) => link

Voilà, maintenant vous savez tout sur ce fabuleux instrument de musique africain qui ne peut pas vous laisser indifférents !

 

Les commentaires sont fermés