La culture culinaire en Mauritanie

ceebLa culture culinaire en Mauritanie reste basée sur la préparation des produits traditionnels : beaucoup de viande de mouton, de cabri ou de chameau, du fait d’un attachement à l’élevage qui défie la sécheresse et l’absence de pâturage.
Le méchoui est généralement non accompagné, et votre hôte s’occupera de découper des morceaux de bouche qu’il distribuera tour à tour à chacun dans le plat commun, sans oublier d’en goûter un sur deux lui-même.
En sauce ou ragoût, les viandes sont accompagnées de riz, de mil ou de semoule en gros grains couleur (et parfois goût) de sable. C’est alors le couscous mauritanien.
En brousse, il s’agira fréquemment de viandes séchées au soleil (tichtar) pour être mieux conservées. Un morceau de choix très goûteux : la graisse de la bosse de chameau.
Sur la côte, à Nouakchott ou encore dans les restos et les familles d’origine sénégalaise, il y a évidemment plus de variétés dans l’assiette. Les eaux mauritaniennes sont parmi les plus poissonneuses du monde ! Le poisson est donc de plus en plus consommé, les prix sur le marché de Nouakchott défiant toute concurrence (quatre fois moins cher que la viande). Le tiéboudienne (riz au poisson) ou le tiebousauce (riz en sauce de poisson) sont des plats traditionnels courants, que même les Maures ont fini par adopter.
Le yassa (poulet ou poisson aux oignons) et le maffé (viande à la sauce d’arachide) se trouvent aussi, mais bien plus rarement qu’au Sénégal.
Les dattes sont l’un des éléments les plus importants de la nourriture mauritanienne, souvent servies en début de repas, à tremper dans de la crème fraîche ou du beurre de chèvre. Une fête leur est consacrée, la Guetna (voir la rubrique « Traditions »).
En famille, un plat de viande (tagine) est servi en fin de matinée : ne vous jetez pas dessus, car il ne s’agit que d’un en-cas ! Le repas est généralement pris vers 13h30 -14h et ne s’éternise pas.

En savoir plus : http://www.routard.com/guide/mauritanie/1516/cuisine_et_boissons.htm#ixzz3itmIXEar

Les commentaires sont fermés