Daby Touré | Festival International Nuits d’Afrique de Montréal

cd_promo_04Festival International Nuits d’Afrique de Montréal vous présente DABY Touré en concert le 23 Octobre, 2015 – 20:30 au  THÉÂTRE FAIRMOUNT 5240 avenue du Parc (coin Fairmount) Montréal, QC H2V 4G7.

Nuits d’Afrique des spectacles toute l’année… vous présente en concert exclusif le retour du chanteur, compositeur et musicien surdoué Daby Touréqui livre un tout nouvel album, Amonafi (« Il était une fois ») sur étiquetteCumbancha.

Ce concert à Montréal arrivera quelques semaines à peine après la sortie de ce cinquième album. Le Mauritanien-Sénégalais, Parisien d’adoption et basé à Paris s’offre un album énergique d’inspiration renouvelée, portant un regard perspicace sur l’Afrique et s’inscrivant dans le prolongement d’une carrière débutée en solo voici dix ans, dans le droit fil de tous ceux qui l’ont précédé (il est l’un des cousins de « Touré Touré » qui se produit également en solo dans la lignée de ses oncles de Touré Kunda) avec des chansons parfois douces-amères, plus lutines aussi, dans une veine folk soul, afro pop.
Ce cinquième album donne l’heure juste à ses intentions : «J’ai souhaité exposer ma vision de l’histoire de l’Afrique, de sa relation au monde, de ce qui s’est passé vraiment, et non colporter toujours les mêmes clichés et contre-vérités». Au-delà d’un hommage à la mère Afrique, qui le vît naître en 1975, on peut entendre dans cette phrase la volonté de ne pas se faire enfermer dans des codes esthétiques d’un autre temps. Pas question de faire le musicien «traditionnel», rôle que beaucoup aimeraient lui faire jouer. Le chanteur a toujours affiché son goût pour la pop : Stevie Wonder, The Police, Michael Jackson, et en Afrique Bembeya Jazz lui ont donné envie de toucher à cet univers. Fidèle à sa démarche, ce poète choisit donc de suivre sa voix, sa voie tout autant, un sillon singulier où résonnent les multiples influences qui ont irrigué son identité.
Auteur inclassable, compositeur prolixe, chanteur subtil, le multi instrumentiste (guitare, basse, batterie et percussions) Daby Touré a encore une fois réalisé tout seul ce recueil, façonné maison. Artiste jusqu’au bout des lèvres, artisan jusqu’au bout des doigts : «J’interviens à tous les moments. Je veux maîtriser toute la chaîne de conception.». On y perçoit une identité en transit, loin des clichés, une image raccord avec la bande-son, une suite de vignettes qui, bout à bout, esquissent une pensée jamais fixée.
Au début des années 2000, il faisait partie du label de Peter Gabriel, Real World avant d’en percevoir les limites, au travers d’un son bien identifié qui devint un carcan pour ce musicien pétri de liberté. Il était temps pour un changement.«Bien sûr je porte l’Afrique en moi, je chante dans toutes les langues de l’Afrique de l’ouest : peulh, soninké, wolof… Mais avec ce nouvel album, je m’approche de ce qui me plaît le plus, la soul, la pop, une musique que l’on peut chanter au-delà des frontières».

Cet «enfant de la sono mondiale» qui joue à saute-moutons avec les catégories est de retour à Montréal le 23 octobre ! 

« Préparez-vous à être fasciné dès la première écoute. La musique de Daby Touré, un mélange de musique africaine et de pop » – BBC
« Imaginez un Nick Drake ou un Cat Stevens Africain » – The Times (Royaume-Uni)

Billets en vente sur : www.theatrefairmount.com
et au bureau des Productions Nuits d’Afrique : 514.499.9239

©rimculture Septembre 2015

Les commentaires sont fermés