Biographie et CV de Béchir Malum

 maloum_5450S’il y’a un peintre mauritanien pour qui le métissage est une évidence, c’est Béchir Malum. De père mauritanien et de mère libérienne, il porte en lui ce double héritage de la culture maure et des traditions d’Afrique noire.

Parti du Libéria en Guerre où il est né, en 1982, il s’installe en Guinée, puis en Mauritanie où il vit désormais. C’est auprès d’un vieux peintre guinéen qu’à l’âge de neuf ans il découvre la peinture, et commence à dessiner. Puis, encouragé par sa mère, il fait à Nouakchott une rencontre déterminante, celle de Nicole Vignote, une artiste française. Celle-ci met en lumière le talent précoce du garçon, et lui apprend à l’exprimer.

Son univers est à mi-chemin entre l’abstrait et le figuratif. Il est peuplé de formes symboliques, d’hommes et d’animaux stylisés, à la manière des peintures rupestres ou de la statuaire traditionnelle africaine. Ses personnages sont placés sur des fonds uniformes aux couleurs symboliques, le plus souvent ocres, bleus, ou rouges. Ocres comme le désert, bleus comme le rêve, rouges comme un rideau de théâtre qui s’ouvrirait sur la magie des signes.

Les tableaux de Béchir sont aussi parcourus par des écritures mystérieuses, inspirée des symboles touaregs, et de l’alphabet Tifinagh qu’on voit dans le désert mauritanien. Il s’est créé une langue personnelle à partir des multiples motifs rencontrés sur son chemin : symboles des villes anciennes de Chinguetti ou de Oualata, gravures du Sahara néolithique, mais aussi graffitis. Par de lumineuses portes et fenêtres ouvertes sur l’espoir d’échapper à l’opacité du monde, le jeune peintre cosmopolite compose en d’infinies variations une symphonie des origines.

Personnages, objets et signes sont ainsi associés, un peu à la manière d’une bande dessinée qui développerait les thèmes chers à l’artiste : le mouvement au- delà des barrières sociales, le goût des départs et de l’aventure, la réflexion sur les rapports de pouvoir, mais par-dessus tout, une revendication de liberté.

Depuis l’an 2000, il partage régulièrement ses valeurs avec le public, en Mauritanie et à l’étranger.

L’esthétique de Béchir Malum, qui emprunte aux anciennes traditions africaines comme à l’abstraction moderne, met son œuvre en continuité avec ce qu’on appelle en Occident les arts premiers. Avec lui, l’artiste se fait le passeur d’un monde où l’ancien et l’actuel sont réunis, où les frontières ne sont plus que des empreintes sur le sable, où le blanc et le noir, le berbère et l’arabe, le Maure et l’Africain partagent résolument la même culture.

Jean-Louis CHAMBON

Cliquez ici pour voir le CV de Bechir Malum

maloum_5436

maloum_5437        maloum_5435

 

Les commentaires sont fermés